Baisse du taux de décrochage


Un texte de Français Cardinal, Fouillis statistiques,  publié dans la presse (www.cyberpresse)  le 17 décembre 2011, fait état de problèmes reliés aux statistiques présentées par le MELS. Les statisiques portent sur le taux de décrochage. Cardinal souligne l’impossibilité de suivre les progrès réels des élèves puisque la méthode de calcul a été modifiée à deux reprises en 2006 et 2010. Puis, il cite les chiffres du ministère indiquant une baisse du taux de décrochage.

Suite à la lecture du texte de Cardinal, j’ai vérifié sur le site du MELS et trouvé le document, Indicateurs de l’éducation, édition 2011. La section 2.6 porte sur le décrochage scolaire à l’école secondaire québécoise. Ma lecture du document diffère de celle de Cardinal, au point de vue des statistiques.

D’abord quoique publiées en 2011, les statistiques couvrent les années 1979 à 2009. Trois groupes d’âge sont représentés, soit les 17 , 18 et 19 ans. Outre une statistique d’ensemble, on retrouve  un découpage statistique en fonction du sexe. Il existe un écart statistique notable, une baisse du taux de décrochage pour tous les groupes entre les années 1979 et 2009.  Cependant,  la baisse la plus importante se situe entre 1979 et 1999. Par après,  entre les années 1999 et 2009, les chiffres varient peu. Par exemple, pour les 17 ans sexe masculin, le taux de décrochage est passé de 12,9 %à 11,3% tandis que pour le sexe féminin, le taux passe de 6,7% à 6,1%. Les baisses de pourcentage vacillent entre moins de 1% à un peu plus de 2% selon les groupes d’âge et le sexe. Bref, quoiqu’il y est une baisse, cette baisse n’est ni fulgurante ni constante.

Par ailleurs,  un fait à noter,  les statistiques du rapport 2011 ne couvrent pas la cohorte des premiers réformés.   En effet, il faudra attendre encore avant de pouvoir faire une comparaison entre les résultats des élèves issus de programmes scolaires différents car les statistiques caractérisant le taux de décrochage chez les élèves réformés,  relèvent de  2010.

Lorsque ces chiffres seront publiés, il serait souhaitable en raison de tous les efforts faits depuis 2000, que le taux de décrochage diminue considérablement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s