Édtih Piaf, Seigneur!


Ah misère, à la liste des gestes qui sont pris au nom de laïcité ouverte à l’école, il faut maintenant rajouter la censure des mélodies non religieuses contenant le nom de celui qu’il ne faut pas prononcer?

Il n’y a personne dans cette école qui puisse faire la différence entre un hymne à l’amour et un chant religieux? Il me semble qu’il y ait une sacré différence entre un chant glorifiant les cieux, les anges, Dieu et les autres…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s