Sondage et démons


Valérie Gonthier et Michèle Ouimet écrivent à propos  de deux sujets intéressants, ce matin.

D’abord, contrairement à ce qui est véhiculé sur la place publique,  un sondage fait le 26 avril, indique que les Québécois sont partagés quant à la grève étudiante. En effet, selon un article de la la journaliste Valérie Gonthier  concernant les résultats d’un sondage effectué par la firme Léger Marketing, il semble que l’opinion publique soit plutôt polarisée.

La question posée, à plusieurs reprises depuis le mois de février, est la suivante:

«Le gouvernement a décidé d’augmenter les frais de scolarité de 325$ par année pour une augmentation totale de 1625$. Les étudiants contestent cette décision et demandent le gel des frais de scolarité: Êtes-vous davantage favorable à la position du gouvernement ou davantage favorable à celle des étudiants.»

 Les résultats du 26 avril, 2012 indiquent que 48% des répondants sont favorables à la position des étudiants versus 50%  en faveur de la position du gouvernement.

À la  seconde question, «Selon vous, qui est davantage responsable de l’échec des négociations afin de trouver une issue à la grève étudiante?», ceux qui croient que le gouvernement est davantage responsable représentent 36%, ceux qui croient que les étudiants sont responsables 35% et les deux 28%.

Ce sondage a été effectué auprès de 521 Québécois.

Ensuite, dans un second article, Le mur , la journaliste Michèle Ouimet aborde la question de l’attitude du ministre de la Sécurité publique, Robert Dutil qui hier accusait Gabriel Nadeau-Dubois de contribué à la violence. Dans ce dossier, il semble maintenant que la stratégie du gouvernement libéral soit de démoniser le jeune de 21 ans. Franchement, c’est une tactique à dénoncer. Je suis plutôt du même avis que la journaliste à ce propos. La ministre Beauchamp semble bouder Dubois-Nadeau, elle a fait un témoignage contre ce dernier à l’émission Tout le monde en parle insistant sur le fait que lors du saccage de son bureau,  les lunettes de sa secrétaire ont été brisées. Bref, à mon avis, en raison de la posture personnelle de la ministre dans ce dossier, elle n’est pas apte à régler le conflit.

Pendant ce temps, les manifestations se poursuivent et voilà que même les élèves du secondaire commencent à protester. Un véritable gâchis.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s