Quand la commission scolaire ne voit pas la poutre dans son oeil


Tristesse D.havel

Tristesse D.havel

En théorie, la commission scolaire,  selon la loi sur l’instruction publique ( l‘article 218.2), met  l’école en demeure si elle refuse de se conformer à la loi ou à un réglement du gouvernement, du ministre ou de la commission scolaire.

Mais que faire lorsque la commission scolaire semble fermer les yeux sur des infractions?

Qu’est-ce qui est le plus efficace:  continuer à remettre en question les décisions; explorer les autres  mécanismes mis en place à la commission scolaire. Par exemple, les comités d’éthique ou le comité des parents;  aller sur la place publique; contacter la ministre de l’Éducation; démissionner comme le font trop de parents déçus?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s