Si j’étais ministre de l’Éducation, je ferais….


M’inspirant du sondage mis en ligne par La Coalition priorité cancer au Québec, visant à mieux comprendre la réalité des personnes atteintes du cancer, je propose un exercice similaire, pour l’Éducation au Québec.

Si, j’étais ministre de l’Éducation, je ferais:

  • une loi rendant obligatoire l’obtention d’un diplôme d’études secondaires ou DEP;
  • un système scolaire unifié mais hétérogène. Dans ce système flexible, l’État occuperait une place moins importante, les parents auraient plus de choix et pourraient opter pour des écoles religieuses ou alternatives, la priorité serait accordée aux institutions qui proposent des solutions favorisant la réussite du plus grand nombre d’élèves acceptant des élèves avec difficultés;
  • toutes les écoles seraient évaluées régulièrement par un organisme neutre à partir de critères communs, entre-autres le niveau de satisfaction des parents et des élèves serait prise en compte;
  • les écoles auraient le droit au même financement;
  • au premier cycle de l’école secondaire , introduction de classe de 20 élèves, meilleur encadrement des élèves;
  • à partir du secondaire, les programmes ministériels seraient obligatoires;
  • reconnaissance de l’apport essentiel des parents à la réussite scolaire, établir un virage communicationnel qui délaisse l’approche informative et fait place à l’écoute, aux échanges et à la résolution de problèmes;
  • donner un pouvoir réel au protecteur de l’élève, en le rendant indépendent;
  • identification des familles aux prises avec des difficultés sociales, support aux familles dans le besoin;
  • matériel scolaire gratuit et dîner offert à tous;
  • dépistage des difficultés d’apprentissage, accès gratuits aux examens et aux spécialistes, tuteurs gratuits;
  • redécoupage du territoire scolaire afin d’éliminer les écoles situées dans les quartiers défavorisés;
  • obligation de maintenir les infrastructures en excellent état;
  • reconnaissance financière du niveau de diplômation du personnel enseignant;
  • transformation des commissions scolaires en centres de services, embauche de personnel qualifié, création d’un conseil administratif;
  • transformation des écoles, en centre de services, création de conseil administratif;
  • le MELS serait chargé d’évaluer les écoles et de tout l’aspect éducatif, pédagogique;
  • les écoles embaucheraient leur personnel.
  • …………………………………

Suggestions?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s