L’augmentation du succès à l’école par l’ attribution de surnoms


Ça y est, les analystes de «Job Search site et LinkedIn» ont trouvé un moyen efficace d’augmenter les gains monétaires au niveau professionnel. Selon ces deux analyses les personnes ayant un surnom réussissent mieux. Plus le surnom est court, plus la personne réussit. Il est question notamment de Bill Gates.

Une stratégie qui semble aussi fonctionnée auprès des artistes, des sportifs, les  travailleurs du sexe et les criminels notoires..

Reste plus qu’à appliquer cette approche au niveau scolaire. Si cela fonctionne pour les adultes pourquoi pas appliquer cela en classe?

Vous aurez compris ici que cette suggestion relève du sarcasme. Ce n’est pas parce qu’on attribue des surnoms aux élèves que ces derniers réussiront mieux.

À propos des problèmes d’inférences,  Normand Baillargeon a écrit récemment une critique de ce qu’il considère être des mythes en éducation, il aborde notamment la question des neuropédagogies.

Fort à parier que ce livre sera le premier d’une longue série…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s