Résultats PISA 2012: le Québec toujours bon en mathématiques


Les résultats PISA, version 2012 sont disponibles. Le Canada s’en tire toujours fort bien, malgré une baisse globale de ses résultats.

L’enquête internationale a été menée dans 65 pays. Pour l’année 2012, les mathématiques étaient le domaine principal du PISA. Les domaines secondaires étaient la lecture, les sciences et la résolution de problèmes informatisés. Près de 21 000 élèves canadiens, âgés de 15 ans ont été évalués. Cet examen permet de suivre l’évolution et de comparer les systèmes éducatifs des provinces et des pays.

L’évaluation de 2012 démontre encore une fois que les jeunes canadiens ont acquis les habiletés de base en mathématiques, en lecture et en sciences.

Le Canada demeure un pays très performant en mathématiques (10e sur 65),  et dans l’évaluation informatisée. Dans cette matière, le Québec s’est à nouveau distingué dans le volet papier, ayant obtenu une note au-dessus de la moyenne canadienne. La province se place parmi les pays les plus performants à l’échelle internationale. Malheureusement, quoique élevés, comparativement à 2003 les résultats canadiens globaux en mathématiques ont diminué.

Les résultats canadiens en lecture (6e sur 65) sont aussi très bons. À l’instar des mathématiques toutes les provinces sauf l’île-du-Prince-Edouard se situent au-dessus ou à égalité avec  la moyenne de l’OCDE. Les élèves de la Colombie Britannique se sont distingués dans ce domaine.  Or, quoique le rendement global, n’ait pas changé, cinq provinces dont le Québec ont obtenu des résultats moindres entre 200o et 2012.

En sciences, les résultats globaux canadiens (8e sur 65)  sont également très bons. Les élèves de l’Alberta et la Colombie-Britannique se sont distingués dans cette matière. Toutes les provinces sauf l’Île-du-Prince Edouard ont obtenu des résultats au-dessus de la moyenne de l’OCDE. Toutefois, entre 2006 et 2012 quatre provinces dont le Québec ont obtenu des résultats moindres.

Puis, en ce qui a trait à l’équité, perçu en termes d’écart entre les résultats les plus élevés et les moins élevés, le Canada s’en tire également fort  bien.

Somme toute,  au niveau global les résultats canadiens aux examens PISA 2012 permettent d’affirmer que le système éducatif canadien est parmi un des meilleurs au monde. Toutefois, il est possible de confirmer une tendance à la baisse des résultats globaux  lorsque l’on compare les années 2000 à 2012. Cette tendance, selon les auteurs du rapport

«pourrait signifier clairement le besoin, pour les ministères de l’Éducation et des partenaires de l’éducation, de travailler ensemble pour valider les politiques actuelles en éducation, les résultats d’apprentissage, les méthodes et stratégies pédagogiques ainsi que d’affecter les ressources nécessaires pour s’assurer de continuer de satisfaire aux besoins de notre société».

En ce qui a trait au Québec, les résultats sont mitigés. Toujours performant en mathématiques mais en déclin dans les domaines d’évaluation secondaires. Les résultats des élèves québécois en sciences, maintenant  au-dessous de la moyenne canadienne, mériteraient que l’on y porte attention.

Publicités