La présidence des commissions scolaires anglophones: des débats organisés par Global News


Global News a invité les candidats des 9 commissions scolaires anglophones, afin de participer à un débat. Il est possible de suivre les deux premiers débats sur le site de l’organisme Le format est intéressant. La journaliste Jamie Orchard pose des questions aux candidats. D’autres questions proviennent du  ministre Bolduc, des parents, des enseignants et des administrateurs. Les capsules des débats durent de10 à 12 minutes. Avant de répondre aux questions les candidats sont invités à se présenter.

Le premier débat, oppose Dan Lamoureux et Tanveer Naseer de la Commission scolaire Riverside. Ce vaste territoire de la  Montérégie compte seulement 9 500 élèves. En termes de priorité pour les années à venir, les deux perçoivent la gestion des coupes de budget en tant que défi. Également, le déclin du nombre d’élèves inscrits dans les écoles préoccupent les candidats. La question du ministre Bolduc portait sur les intentions d’innovation des candidats pour les années à venir en ce qui a trait à la gestion du budget. Dan Lamoureux propose de collaborer avec d’autres commissions scolaires afin de réduire les coûts administratifs. Tanveer Naseer propose d’améliorer la collaboration avec les municipalités. En ce qui a trait aux préoccupations des enseignants quant aux services offerts aux élèves ayant des besoins spéciaux, Lamoureux suggère de poursuivre l’aventure des écoles pour élèves étrangers afin de continuer à financer les programmes existants tandis que Naseer suggère de mieux utiliser les services déjà offerts notamment dans les CLSC.

Le second débat oppose deux chefs d’équipes: Steve Bletas de l’équipe Student First et Jennifer Maccarone de l’équipe EduAction. La commission scolaire Wilfrid Laurier couvre également un vaste territoire (Laval, Laurentides et Lanaudière) et compte seulement 15 000 élèves. Steve Bletas représente  l’ancien régime, il a été président de la commission scolaire pendant 14 ans. Jennifer Maccarone est un parent d’un enfant avec des besoins spéciaux. Au point de vue des philosophies, l’équipe de Bletas vise à donner plus de voix aux élèves tandis que l’équipe de Maccarone désire continuer à offrir d’excellents services aux élèves.  L’équipe Maccarone se distingue parce qu’elle compte que des parents d’enfants actuellement inscrits dans les écoles, Maccarone voit en cela un avantage. L’équipe Bletas comporte à la fois des parents et des citoyens. Bletas croit ainsi offrir l’expérience et la nouveauté. La question du ministre Bolduc portait sur comment faire pour intéresser la population aux élections du 2 novembre. Bletas et Maccarone ciblent  les associations locales, les églises et les groupes communautaires ainsi que l’éducation de la population via les médias sur les enjeux cruciaux reliés au vote du 2 novembre. Répondant à une question d’un parent concernant l’intimidation, Bletas offre de former des comités spéciaux et d’investir plus de fonds tandis que Maccarone croit que la commission scolaire a déjà en place des mesures exemplaires qu’il faut préserver.

Le prochain débat aura lieu le 11 octobre 2014 et opposera (en ordre alphabétique) Chris Eustace, Angela Nolet et Suanne Stein Day de la Commission scolaires Lester B.Pearson.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s