La stratégie de Martin Boyer à la CSDM: au moins il est franc


Sarah-Maude Lefebvre rapporte qu’un candidat à la présidence de la Commission scolaire de Montréal (CSDM),  promet d’offrir  250$  aux 100 premiers électeurs qui le contacteront, le jour après les élections scolaires. Du moins, s’il devient président de la CSDM. M.Boyer, qui déjà eu des problèmes avec la justice en raison d’un stratagème sur internet, affirme qu’ il n’y a rien d’illégal, dans le fait d’offrir une partie de son salaire aux citoyens.  Le directeur général des élections examine de près cette manoeuvre politique.

Après chaque élection, des amis du pouvoir sont récompensés. Ces amis sont souvent des personnes ayant des intérêts professionnels ou commerciaux qui supportent un candidat et parfois plus d’un. Habituellement, tout se fait en catimini, les annonces viennent après le scrutin. Contrairement à cette tendance, l’offre de M.Boyer présente un point positif, elle  est transparente. Qui sait, c’est peut-être ainsi que M.Boyer contribuera à sa manière à faire sortir le vote à la CSDM?

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s