Le lynchage du cours d’éthique et cultures religieuses, encore une fois


Encore une fois, le cours d’éthique et cultures religieuses prend la sellette. Cette fois R.Martineau, s’appuyant sur la triste analyse de J.Guérin, accuse ce cours de laver les cerveaux… Un lavage de cerveaux, parce qu’il s’inscrit dans une approche interculturalisme ou au multiculturalisme que bien des critiques ne différencient pas.

Qu’est-ce que les concepteurs de ce cours auraient dû faire: initier les élèves à la laïcité basée sur le modèle français? Franchement, ce modèle ne correspond ni à nos valeurs, ni à notre histoire, ni à nos lois.

Ce cours est ancré dans une approche du vivre-ensemble qui permet à tous et chacun d’exprimer ses opinions à travers le dialogue. En principes, les élèves apprennent à formuler une  opinion rigoureuse,  ancrée dans des faits ou dans une argumentation solide, c’est ce qu’on appelle une opinion raisonnée. Au pays des droits et libertés, là où la liberté d’expression existe encore, tous peuvent s’exprimer sur la place publique. Les croyants peuvent même pratiquer le prosélytisme. Les jeunes ont le choix d’adhérer ou pas, de critiquer ou pas, d’identifier ce à quoi ils tiennent, mais c’est leur choix.

La pratique du dialogue nécessite une forme de réciprocité, le respect des uns et des autres. Il s’agit pas ici d’imposer sa pensée à l’autre comme dans un débat ou d’inciter l’autre à se rallier à notre opinion comme dans la délibération mais à se forger une opinion sans avoir à adhérer aux idées des autres. D’écouter l’autre qui existe. C’est cela le dialogue.

Quel est le problème ici? De quoi a-t-on peur au juste?

Pourquoi critiquer cet enseignement ancré dans l’apprentissage du dialogue, de la prise de contact avec l’autre? C’est justement ce contact qui est si nécessaire lorsqu’il s’agit d’éviter l’écueil du dogmatisme, du fanatisme, de l’intégrisme. C’est justement lorsqu’il n’y a plus de dialogue, lorsqu’un individu s’isole que le risque de déraper augmente.

L’Isolement, le côtoiement de personnes partageant une seule et unique idéologie, qui rejettent les autres, c’est cela le danger, non?

Plus que jamais, plutôt que de rejeter l’autre,  il faut continuer à dialoguer, à se parler. C’est justement le but du cours d’éthique et cultures religieuses, apprendre à dialoguer, à penser en toute liberté et à  vivre ensemble en paix.

D’ailleurs, comme l’intégrisme violent se propage un peu partout à l’échelle de la planète, comment peut-on sérieusement croire qu’il faille modifier le contenu d’un cours dont le but ultime est que les gens vivent en paix? Il semble que si l’on désire accorder du temps à cette question, c’est plutôt le terme de la violence qu’il faudrait aborder…ou bien l’isolement…ou l’absence de dialogue…, non?

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s