Le projet de loi 86: un mémoire, une entrevue, une conférence de presse et un article


Décidément, il y a de l’action concernant le projet de loi 86.

Je fais partie d’un groupe, le Comité du pouvoir parental en gouvernance scolaire. Ce groupe est un sous-comité de l’ACDSA. Les personnes de mon groupe sont d’anciens membres de conseils d’établissements qui ont servi dans le secteur anglophone. Dans l’esprit de la démocratie participative, nous avons déposé un mémoire en Commission culture et éducation.

Memoire CPPGS Final (2)

 

Nous appuyons le projet de loi 86, nous croyons que c’est un pas dans la bonne direction.   En raison de notre position, j’ai été invitée à participer à une entrevue télévisée dans une station anglaise. Il y avait trois invités, une commissaire parent de la CSEM (Commission scolaire English Montreal) qui depuis cette année, représente les parents à l’Association des commissions scolaires anglophones et un commissaire de la CSEM. Voici le lien pour voir l’entrevue:

http://www.btmontreal.ca/videos/4847326444001

Sur le site de l’ACDSA, on trouve ce matin une invitation à une conférence de presse qui aura lieu aujourd’hui à 11 heures. Un groupe de 35 parents s’opposent à une décision de la CSEM. Dans une saga qui a pris court dans les derniers mois, les responsables à la commission scolaire se sont ingérés dans les affaires des comités de parents. Ils visent à modifier la structure des comités de parents.

Should Bill 86 be adopted, parents will have much more say over school board governance. In order to preserve their power, some elected EMSB officials are attempting to take control of parent governance before Bill 86 takes effect.

This newly-formed group includes 35 parents with children in the elementary, secondary and special needs sectors from all regions of the English Montreal School Board. Representatives will be available for interviews and photo/video opportunities after making a brief statement.

Un dossier à suivre.

Dans le Devoir ce matin, J-P Proulx, un spécialiste de la question, tente de recentrer le débat sur les problèmes de gouvernance, les problèmes concernant légitimité des élus dans les commissions scolaires. La démocratie scolaire existe depuis 1829 , le modèle que l’on connaît est assez nouveau, il n’a que 43 ans.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s