Commissions scolaires anglophones: la fin de la grande illusion?


Ça y est. Suite à une série d’irrégularités dénoncées dernièrement, le ministre Proulx interviendra et des enquêteurs visiteront les commissions scolaires anglophones EMSB et LBPSB. Du moins c’est ce qui est rapporté par le journal la Gazette aujourd’hui le 30 novembre 2016. De plus, selon les informations divulguées par le journal,  l’UPAC a été contactée.

QUEBEC — An auditor is being dispatched to the English Montreal and Lester B. Pearson school boards to investigate allegations of irregularities — information that has also been shared with the province’s anti-corruption unit, according to a highly placed source at the National Assembly.

Pour cela, il aura fallu l’intervention des citoyens au courant des affaires de la commission scolaire, une pétition et des journalistes qui ont fait la lumière sur toute la saga à la Commission scolaire Lester B.Pearson. Du côté de la Commission scolaire English Montreal c’est le travail de l’équipe de l’opposition et des journalistes qui a mené à une intervention du ministre Proulx.

Ainsi, finalement toutes les irrégularités, les manoeuvres inacceptables, le manque de transparence,  les rapports cachés, le camouflage des affaires à la commission scolaire, le baîllon imposé aux citoyens, l’éjection de citoyens qui posent des questions et des journalistes, les allégations de  népotisme,  de banditisme, de fraude, la gestion des «extras» auront servi à motiver l’intervention du ministre Proulx.

Espérons que les partis politiques, surtout le Parti québécois, comprendront que cette histoire de commissions scolaires anglophones parfaitement en harmonie avec leur communauté racontée en commission parlementaire n’était qu’une illusion.

Tout ceci n’a rien à voir avec l’article 23 de la charte canadienne. C’est plutôt de la mauvaise gestion, de l’abus de pouvoir un non respect des principes démocratiques. La raison d’être du secteur public.

Publicités

Une réflexion sur “Commissions scolaires anglophones: la fin de la grande illusion?

  1. Pingback: Commissions scolaires anglophones: la fin de la grande illusion? — Politique scolaire québécoise | MONSITE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s